et s'il avait pu s'exprimer ?

Publié le par Laurent Trupin

 

6cy17anw.jpg

En apéritif du Conseil Municipal du 19 septembre, le Maire, tout en regrettant que cela soit « en contradiction avec les règles de fonctionnement de l’Assemblée », a offert une tribune à Mme Gouéta qui a pu librement développer ses thèses sécuritaires. En réponse, Philippe Sarre a défendu l’emploi de l’expression « Colombes est un petit Marseille » en arguant du fait que les journalistes auraient « oublié » la fin de la phrase : « toutes proportions gardées ».

Il s’est auto-congratulé de la visite du Ministre de l’intérieur et des renforts de police qui l’ont suivie. Il est apparu confiant de les garder « le plus longtemps possible ».

Puis il a enchâiner sur la contre-attaque, accusant Nicole Gouéta d’avoir des « recettes magiques » qui n’ont pas empéché d’autres fusillade en 2007 quand elle était maire. « Il y a eu une exécution rue de Metz » a-t-il rappelé.

Et de terminer en se drapant dans la toge du Consul : ce sont des questions complexes, non politiciennes.

Faux.

La preuve, la politique lui a dicté de ne pas me laisser répondre. CF article. Sous le coup de la loi

Voilà ce que j’aurais répondu

« Monsieur le Maire

Puisqu’il n’y a plus de règle au conseil municipal, permettez que je ne laisse pas s’instaurer une règle qui consisterait en transformer  cette enceinte en un dialogue exclusif entre Mme Gouéta et vous

Je voudrais tout d’abord relever un point de vocabulaire. Ne parlez pas « d’exécutions » comme les mauvais journalistes. Il s’agit d’assassinats.

Sur le fond je serai plus bref que Mme Gouéta, parce que l’action est plus importante que les discours

Et l’action va au-delà des mesures temporaires, bienvenues, mais temporaires

Puisque vous dites, fort justement que la sécurité n’est pas une question de politique politicienne, pouvez-vous vous engager  à informer tous les élus au jour le jour des mesures / démarches qui sont décidées ou engagées ?

Je demande au-delà des questions partisanes, une réunion exceptionnelle du Comité Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance plénier, pour prendre ensemble et de manière coordonnés entre tous les services des mesures concrètes pour réinstaurer durablement la sécurité à Colombes

Je vous remercie de me donner votre réponse immédiatement »

Publié dans Élections municipales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Le titre de cette note sonne un peu curieux sur un blog écrit à la première personne.<br /> <br /> <br /> (C'était mon commentaire à deux balles sur la forme plutôt que sur le fond.)<br />
Répondre