Discussion budgétaire : deux poids , deux mesures

Publié le

 

Une fois n’est pas coutume, je pense qu’il est utile de relater les interventions des groupes de la majorité municipale et les réponses de M. Lobry et du Maire.

Généralement,  le « bureau municipal » (réunion de la majorité avant le conseil municipal) consacré au document d’orientation budgétaire est animé, chaque composante de la majorité voulant faire entendre « sa petite musique ». Les interventions des différents groupes n’ont pas laissé paraître de divergences. Au contraire, toutes ont loué l’effort de concertation et  « travail budgétaire fin et rigoureux » du premier adjoint.

Quel dommage que l’assemblée municipale n’ait pas pu en profiter. En effet, M. Lobrya lui-même déclaré que le Document d’orientations budgétaire n’était pas le budget, et que c’est pour cette raison qu’on n’y voyait pas, détaillées, les priorités de la municipalité…. De qui se moque-t-on ? Le travail est fait, mais on le garde pour le mois prochain….

Une citation intéressante de M. Lobry en réponse aux critiques de l’opposition sur la faiblesse de son DOB :

« Le document est le même que l’année dernière. A document minable, commentaires minable »

Nous avons apprécié….

Sans polémiquer sur le second point, j’invite le lecteur à se faire sa propre idée sur l’identité des documents :

En 2010, 25 pages, sept hypothèses budgétaires décrites, des détails concrets sur les investissements et les modes de financement, l’évaluation des conséquences opérationnelles pour Colombes de la réforme de la Taxe Professionnelle, des chiffres sur cinq ans, cinq pages de tableaux très détaillés sur la fiscalité à Colombes

En 2011, une diatribe sur l’Etat qui est un gros méchant et trois pages baclées à la fin sur le sujet budgétaire…DOB 2011 DOB 2011

 

Publié dans Conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> <br /> Comme l'écrit opac, c'est vrai que cette subvention aux Zuluberlus qui passe de 50 000 euros à 100 000 euros c'est du grand n'importe quoi quand on connaît l'état actuel des finances de notre<br /> ville, mais pire celle des contribuables colombiens, laminés en ces temps de crise...<br /> <br /> <br /> Là, on a l'impression que la gauche passe une commande : "organisez moi un joli festival de musique pour les djeûns". Dans l'absolu, ce n'est pas choquant sauf que s'il s'agit d'une<br /> commande de la mairie et donc d'une prestation de service assurée par une association a but NON-LUCRATIF...<br /> <br /> <br /> Cet argent aurait pu être employé à autre chose de plus utile pour la collectivité. Tout ça c'est bien crapoteux...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Je trouve vos interventions toujours tres fines surtout en matiere budgetaire. Pour autant je reste septique sur la position de votre groupe sur l'attribution d'une "subvention" à l'association<br /> ZULUBERLU. Il parait evident qu'il s'agit d'une remunération contre prestation et qu'à ce titre une procédure de marché public aurait du etre effectué. en ne denoncant pas cette delibération en<br /> la déférant aupres du prefet, vous cautionnez implicitement ce fonctionnement.<br /> <br /> <br /> Quel dommage, on en a marre de la politique politicienne, un peu de moral...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre