Conseil municipal du 11 décembre : on est dans le dur !

Publié le

Fini de rire. Le 7ème conseil municipal de la mandature commence à traiter des vraies questions et je m’en félicite.

Parmi les sujets importants, je retiens tout particulièrement :

-          Un « débat organisé » sur la sécurité. Je comprends qu’il est à l’initiative des groupes de la majorité municipale (qui ont certainement des approches différentes à faire valoir). Dans le cadre de la préparation de ce débat, l’occasion de visiter le local de vidéo-surveillance de la police municipal a été donnée aux élus. J’étais seul de l’opposition ce samedi (l’UMP était en élection interne… et la plupart de ses membres connaissent déjà), mais cette visite n’en a pas moins été très instructive.. j’y reviendrais ! Elle a aussi été pour moi l’occasion de m’étonner auprès du maire que ce débat se fasse « dans le vide », sans document de référence. En fait un audit a été fait… et sera transmis lundi ;-)

-          Le budget additionnel 2008 : un document important en fin d’année civile, pour « ajuster » les prévisions aux réalités des dépenses et des recettes. Quand il y a eu une élection municipale (et un changement de majorité), cet acte de gestion prend forcément un tour « politique » ! (Budgets Supplémentaires 2008) 

-          Un intéressant rapport sur l’état de la dette colombienne : certaines collectivités locales sont fortement pénalisées par des crédits « toxique ». Jeudi on saura si nous sommes nous aussi empoisonnés ! (Gestion de la dette) 

-          Le début du processus de révision du Plan d’occupation des sols (POS) et la création d’un Plan local d’urbanisme à Colombes. Nous l’appelions de nos voeux lors de la campagne municipale ! On va enfin y voir un peu plus clair… d’ailleurs, soulignons aussi la délibération sur la modification de la zone d’étude du boulevard Charles de Gaulle, bien nécessaire ! (Réduction du Périmètre d'Etudes Charles de Gaulle Est) 

-          L’adhésion de la commune au syndicat mixte « paris métropole », instance de réflexion sur le « grand Paris » (Adhésion de Colombes au Syndicat Paris Métropole) ;

-          Enfin, la fin d’année amène une série de « rapport de gestion » des concessionnaires de services publics (gaz et électricité, fourrière…) qui peuvent être l’occasion de faire le point sur ces questions

On commence aussi à voir l’impact des premières décisions prises dans cette mandature : prix des repas scolaires, mise en place du système VITRAIL (trajets des avions), rénovation du marché du centre et droits de place…

Et, pour changer, beaucoup de sujets concrets d’urbanisme : renouvellement des concessions d’aménagement de la CODEVAM, expropriations diverses…

Bref, un programme chargé mais alléchant !


Ordre du jour du Conseil Municipal du 11 décembre 2008

Annexe 1 : Budgets Supplémentaires 2008

Annexe 2 : Gestion de la dette

Annexe 3 : Réduction du Périmètre d'Etudes Charles de Gaulle Est

Annexe 4 : Adhésion de Colombes au Syndicat Paris Métropole 

Publié dans Conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Laurent tu es un peu en retard pour ton CR. L'habitude nous avait rattrapé. Tu les faisais le dimanche. A moins que tu sois las de faire le rapport du jardin d'enfants et que tu ai préféré passer 4 heures à t'occuper des tiens. Quant à moi le 7 à 00h00 après avoir perdu 4 heures au CM, j'ai préféré aller me coucher. J'en avais assez d'entendre, les gentils d'avant et les gentils de maintenant contre les méchants d'avant contre les méchants de maintenant. Quant aux questions de Laurent, tout à fait d'accord avec "delected". Heureusement qu’il est là. Lorsqu'il pose des questions pertinentes à M. le Maire, sur la Police Municipale, ce dernier feint de ne pas les comprendre, revient avec une pointe d'ironie... Ce M. Sarre, toujours bronzé, fait son show! Il a oublié qu'il était le maire d'une commune de 80 000 habitants il n'y a pas de quoi se réveiller la nuit! Pourtant il semble plus préoccupé par son image, ses bons mots... que les vraies préoccupations des colombiens. La caricature fut lors du vote de l'augmentation du mètre linéaire sur le marché: La gouvernance propose 3% d'augmentation. Laurent propose zéro, eu égard aux dérangements créés par les travaux, à la baisse de fréquentation... M. le Maire, fort de ses bons mots, fait remarquer avec une pointe d'ironie que l'augmentation pour 3m linéaire est de 0.3 euro...M. Trupin demande quel sera le revenu supplémentaire (entre 6 et 8 K€uro), M. Trupin fait remarquer que le budget de la commune ne sera pas trop touché, M. le Maire fait une deuxième passe d'ironie comme quoi les commerçants peuvent bien payer cette augmentation non significative pour eux, M. Trupin très sérieusement comme il se doit, dit " cela est vrai dans les deux sens". Et la symbolique M. le Maire vous y pensez! Les commerçants apprécieront. Pour moi ce conseil relevait plus du grand guignol. On comprend Rama! Elle gagne du temps! Le débat (faut il parler de débat quant chaque groupe de la majorité lit son texte sur les bienfaits et méfaits de la PM) a été PITOYABLE de part et d'autres. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans ce commissariat municipal mais en tout cas à la mairie ce soir la c'était RDV à OK Coral. On a eu droit à du grand n'importe quoi, jusqu'à l'ancienne majorité qui nous a expliqué que les policiers de Colombes une fois formés partaient à Cannes et qu’il fallait les comprendre (pourquoi pas à St Trop avec de Funés tant qu’on y est), que lorsqu'on embauchait un cadre d'une autre commune il fallait s'assurer qu'il était accompagné de son équipe (pourquoi ils vont pas à Cannes les autres, ben m’enfin ! Ils n’ont pas de goût ces voisins). On a appris que Mme le Maire avait installé un système Hightech avec liaison fibre optique, alors que M. Le Maire décriait les choix technologiques de l'époque. Il a oublié que depuis 2001, la technologie a sacrément évolué! On est passé au MPEG H264 M. le Maire! Quant on veut faire hightech on se renseigne vraiment ou on se tait.La conclusion de tout cela est, pour moi, qu'on bronze beaucoup à la mairie de Colombes (pas la eine d’aller à Cannes, tu vois ! Il suffit de passer maire) mais on travaille assez peu sur le fond des dossiers. On effleure. Sous prétexte qu'il manque du reporting, sous prétexte de rapports d'expertise... Voudrait-on faire de Colombes, la maison Camembert, la reine du PoivrePoint! Qu'est ce qu'on en a entendu parlé le 7 au soir du PauvrePoint, Bill a encore gagné sa soirée lui... Je ne savais pas que Pauvre Point était comme frigidaire. Je croyais que l’on disait « nous avons préparé une présentation », tout simplement. Je n’ai pas perdu ma soirée! Bruno
Répondre
D
Pour le coup,nous sommes dans le dur  pas seulement sur le fond mais aussi la forme .Au niveau ambiance ,on se serait cru revenu au temps du mandat précédent : que ce fut fastidieux !Presque une heure pour passer la première délibération , du coup le débat sur la police municipale aidant il a fallu faire Destrement vite !Franchement,l'opposition dans sa partie la plus nombreuse n'est pas en forme ,en revanche Dieu sait que je ne suis partisan de la troisième voie ,j'ai l'impression que vous êtes le seul leader valable de l'opposition .Prises de position claires, questions et interrogations pertinentes.Merci Monsieur Trupin de donner un peu de hauteur au débat.
Répondre
L
<br /> ... et merci de vos encouragements ! :-) Troisième voie ou pas, au niveau municipal il faut rassembler ! et bravo pour le clin d'oeil Destrémien... je crois que l'expression va faire flores!<br /> <br /> <br />
C
Paraît que c'était chaud (show ?) ! N'ayant pas pu y assister (comme Rama Yade d'ailleurs : invitée chez Arlette Chabot), j'ai hâte de lire le CR de Laurent.
Répondre
C
"les privilégiés vont de toute façon dans la privé" ...pas toujours Ahmed et le le JBC en est un bon exemple où la diversité pointe son nez...je peux en témoigner...de plus, je connais bien le secteur...la démagogie voudrait surtout qu'on fasse l'apologie du public et de la ZEP et qu'on mette ses enfants dans le privé...en fait, chacun fait ce qui bon lui semble dans l'intérêt qu'il croit bon pour ses enfants mais de grace "pas de discours démagogique"...là, je rejoins Ahmed...mais je militerai toujours en faveur de la diversité...celle-ci ne doit pas être imposée mais choisie et c'est pourquoi il faut toujours en débattre...bien entendu, il est plus que navrant que les prix immobilier grimpent en fonction de la carte scolaire...
Répondre
A
Laurent,tu n'évoques pas un point pourtant politiquement déterminant:<br /> Madame FRITSCH<br /> <br /> 63 - Modification de périmètre scolaire pour l'année 2009/2010Si j'ai bien compris, il s'agit de modifications de la carte scolaire. Les colombiens seront ravis d'apprendre qu'ils ne pourront plus espérer mettre leur enfant dans telle ou telle école. Cette carte scolaire est aussi un enjeu immobilier car chacun sait à quel point les choses peuvent être épineuse s'agissant de nos chers bambins. A quelles sauce allons-nous être mangé? Je crains le pire dans la mesure où Philippe a cru bon de mettre une adjointe commuiste en lieu et place de notre regretté Lobry. C'est dire à quel point l'education n'est plus un enjeu pour le P.S. Cela m'étonne. En tout cas, la carte scolaire ne doit pas l'occasion d'expérimentations éducatives dont je connais les résultats désastreux. J'ai donné dix années d'instit dans le pire du pire, le neuf-trois. Il n'en ressort rien de cette volonté démagogique de vouloir tout égalisé. Cela pénalise tout simplement les plus modeste qui essaient de s'en sortir, les plus privilégiés vont de toutes façons dans le Privé.<br />
Répondre